Le tour de l’Île de Montréal en mini-van!

Un bel article écrit par Éline, une cliente inspirante. Suivez ses aventures via son instagram!

La pandémie a affecté le quotidien de tout le monde et nous a même privé pendant le confinement de l’accès aux parcs nationaux, régionaux et provinciaux. De vous à moi, la nature contribue grandement à notre santé physique mais également morale!


Comment la Montréalaise d’adoption que je suis, a pu recharger ses batteries malgré la fermeture des régions et les parcs urbains pris d’assaut lors des belles températures?


Nous l’oublions souvent, mais Montréal est une île qui regorge de petits coins nature où il est possible de se déconnecter loin du stress de la ville. Native de l’Île de la Réunion, nous avons pour habitude de faire un tour de l’île les dimanches, de pique-niquer et de s’arrêter où bon nous semble. Pourquoi alors ne pas faire le tour de l’Île de Montréal en van?

¤ L’Île de Montréal en chiffres

Montréal, c’est :

¤ Vieux-Port de Montréal

Nous commençons ce tour de Montréal par ce quartier bon chic, bon genre où, je vous l’accorde, il est difficile de trouver du stationnement en van. Toutefois, longer le fleuve au travers des dédales piétonniers pour admirer la Grande Roue, flâner sur le quai de l’horloge vers la marina tout en admirant le pont Jacques Quartier permet à notre esprit de s’évader et de respirer un peu l’air fluvial.

¤ Tétreauville

Ce quartier possède un long parc longeant le fleuve Saint-Laurent : le parc de la Promenade Bellerive. Parc familial où on peut pratiquer la marche, le vélo ou la pêche. De plus, en été, une navette fluviale mène directement aux Iles de Boucherville où il est possible de faire des randonnées ou de pratiquer des sports nautiques tels que le kayak ou le SUP.

¤ Pointe-aux-trembles / Rivière des Prairies

L’Est de l’ile regorge de paysages diversifiés entre maraisplage et parcs nature. Le parc du Bout-de-l’Ile est un lieu privilégié pour se détendre, profiter des attraits de la nature ou pratiquer des loisirs de plein-air. De nombreux citadins viennent prendre une marche ou faire du vélo dans le Parc Nature de la pointe-aux-prairies où il n’est pas rare de croiser quelques cerfs de virginie. Enfin, situé en bordure du fleuve Saint-Laurent, le Parc du Vieux-Moulin est un site exceptionnel, aménagé autour d’un moulin à vent datant de 1720, qui vaut le coup d’oeil!

¤ Rive-Nord de l’Ile

Si on poursuit notre route en empruntant le boulevard Gouin, de nombreux beaux parcs donnent un accès direct à la rivière des prairies et avec un magnifique coucher de soleil en prime. Les plus populaires sont le parc de la merci, parc Aimé Léonard et le parc nature de l’Ile de la Visitation où il est possible de visiter La Maison du Meunier et son petit moulin à eau. Les amoureux de kayak, de SUP ou de pêche y trouveront également de quoi assouvir leur passion! Une base d’hydravion se trouve même sur la route.

¤ L’Ouest de l’Ile

En se dirigeant vers l’Ouest de l’Ile, on passe par les fameux parcs nature du Cap Saint-Jacques et de l’Anse à l’Orme pour ceux qui veulent bronzer sur la plage, randonner ouadmirer de magnifiques couchers de soleil.Un arrêt s’impose dans l’un des restaurants de Sainte-Anne-de-Bellevue pour tous les amateurs de fish and chips mais surtout de Mahi-Mahi! 
Enfin la ville de Dorval regorge de beaux parcs avec vue sur l’eau (parc Summerleaparc du Millénaire, Edgewater Park pour en citer quelques-uns) mais aussi de somptueuses maisons à faire rêver plus d’un!

¤ Lachine 

À mes yeux, il s’agit d’un petit joyau sur l’Ile de Montréal! Les amoureux de l’eau, de la marche, de la pêche, du vélo, des couchers de soleil et j’en passe y trouveront leur bonheur! Ce quartier bucolique commence à partir de l’écluse du même nom. En longeant le lieu historique national du Canal Lachine et le lieu historique national du commerce de la fourrure à Lachine, on aperçoit au loin le port de plaisances et le Parc René Lévesque quis’apparente à une presqu’île où sont érigées de très belles sculptures. Les adeptes de la voile pourront également s’adonner à leur passion. Enfin, ce qui attire surtout les Montréalais dans ce quartier, c’est le phare de Lachine qui nous ferait presque oublier où l’on est!

¤ Verdun et le Sud-Ouest

C’est au Parc J. Albert Gariepy que se trouve la nouvelle plage urbaine de Montréal. On s’y baigne et on se prélasse sur le sable chaud histoire d’avoir un avant-goût des plages du Sud! Idéal après avoir parcouru la pistecyclable qui longe le fleuve jusqu’au parc desRapides à La Salle. Les plus téméraires peuvent d’ailleurs y pratiquer du rafting, les amoureux de la nature peuvent photographier toutes sortes d’oiseaux et d’autres peuvent juste prendre une marche dans les sentiers au milieu des roseaux.

¤ La Cité du Havre

Méconnu de nombreux Montréalais, le Parc de Dieppe est un petit bijou accessible en voiture ou à vélo qui nous donne une vue panoramique sur le Vieux-Port, le Pont Jacques Cartier et la Biosphère illuminés aux couleurs de l’arc-en-ciel en temps de Covid. Des adeptes de surf viennent pratiquer leur passion à l’arrière du parc, quelques familles viennent y pique-niquer, pendant que des pêcheurs s’adonnent à leur passe-temps et des couples font la sieste dans leur hamac. Un petit havre de paix qui nous permet de prendre du recul sur la ville qu’on voit au loin et de profiter de l’instant présent.

Et vous, le confinement vous a-t-il permis de découvrir votre ville d’un nouvel oeil?