Sud-Ouest des USA: Les pinacles de l’Arizona et les dunes blanches du Nouveau-Mexique

Bien que notre objectif principal dans ce road-trip était de visiter l’Arizona, nous avions pris soin d’ajouter des destinations d’intérêt sur notre itinéraire autant à l’aller qu’au retour. De cette manière, l’Arizona nous a paru beaucoup moins loin du Québec, puisque sur la route, nous avions plusieurs endroits à visiter.

La route entre Saguaro et Chiricahua, Arizona.

Dans le but de retourner tranquillement vers la maison, nous avons mis le cap vers l’Est. Nous avons fait un arrêt au Chiricahua National Monument, situé à la frontière de l’Arizona et du Nouveau-Mexique. Comme à l’habitude, nous avons été épatés par la beauté des paysages et surtout par la diversité des États-Unis. En seulement 190 km (de Saguaro à Chiricahua), le décor a complètement changé, passant des cactus géants aux plaines quasi désertiques  laissant ensuite place aux aux montagnes enneigées!

Chiricahua National Park: un décor surprenant!

Ce fût assez surprenant d’y voir d’aussi grosses montagnes et en entrant dans le parc, nous avons rapidement commencé l’ascension vers le sommet, jusqu’à atteindre 2200 mètres d’altitude! La route était belle et nous a laissé entrevoir les fameux pinacles. La température a toutefois rapidement chuté, nous avons même découvert de la neige au sommet et avons rapidement senti l’impact de l’altitude sur notre métabolisme.

Nous sommes donc partis à l’exploration des pinacles formés par l’érosion de roches volcaniques vieilles de plus de 27 millions d’années. Le panorama était vraiment époustouflant!

Après la randonnée, nous avons pris le temps de nous cuisiner un bon repas et de l’apprécier devant ce paysage!

Voyager en van ou l’art d’être flexibles dans ses plans

Les prévisions météorologiques nous ont poussé à ne passer qu’une seule journée dans ce parc et à reprendre notre route vers White Sand. Nous tenions beaucoup à profiter de notre prochaine destination et un cocktail météo s’approchant tranquillement menaçait notre visite. Pas de problème! Nous avons repris la route après notre visite pour se diriger vers White Sand, sachant que nous aurions une belle journée ensoleillée le lendemain pour découvrir ces fameuses dunes blanches. C’est aussi ça voyager en van : avoir la liberté de modifier ses plans selon la température!

Avec l’aide des applications, nous avons identifié notre prochain endroit de boondocking (situé à environ 30 minutes du parc de White Sand) et avons fait la route de noirceur. C’est seulement le lendemain matin au réveil que nous avons pu découvrir la beauté de ce qui nous entourait.

Wow! Bien qu’on préfère parcourir les routes de jour pour voir les paysages, on adore le sentiment de surprise le matin lorsqu’on découvre l’endroit où on a passé la nuit!

Une journée de rêve dans White Sand National Park

White Sand National Park fut à la hauteur de nos attentes! Dès l’approche du parc, nous avons aperçu la formation des fameuses dunes blanches et à l’entrée du parc, nous avons rapidement quitté la route pavée pour une route entièrement blanche.

White Sand n’est pas de sable, c’est en fait du gypse! Et il s’agit de la plus grande réserve naturelle de gypse au monde.

Ce fût vraiment une belle expérience que de marcher dans ces dunes totalement blanches entourées de montagnes! 

Avec une dizaine de jours devant nous, la fin du Road-trip s’approchait. Dans le prochain article, vous découvrirez notre changement subit de destination finale, alors que nos plans initiaux tombaient littéralement à l’eau. Mais, soyez sans craintes, notre nouvel itinéraire promettait encore plus!