Is vanlife for you?

default

Si vous aimez voyager, il est fort à parier que vous aimez l’idée que vous vous faites de la vanlife : l’aventure en nature, en toute liberté, sans contrainte d’horaire et sans stress. Mais aimer la vanlife pour une escapade de deux ou trois jours ou pour un road trip de trois ou quatre semaines, ce n’est pas la même chose. 

Vanlife à White Sand

Comme vous pouvez l’imaginer, nous aimons et pratiquons les deux à chaque fois que c’est possible. Mais ces deux façons de vivre la vanlife ne requièrent pas la même préparation et, si un jour vous achetez un kit Roadloft, on souhaite que votre expérience soit inoubliable. Alors on vous explique la différence entre l’une et l’autre. 

L’escapade

Partir pour un week-end devrait pouvoir se décider sur un coup de tête. Ce qui est bien lorsque son véhicule de tous les jours est transformé en campeur, c’est qu’il y a beaucoup moins de préparation. D’avril à novembre, on laisse toujours une liste de matériel à bord (à découvrir dans cet article-ci), ce qui fait que la van est rapidement prête à partir!

En fait, il ne reste qu’à remplir son tiroir de vêtements et le frigo de nourriture. On peut donc partir simplement après une semaine de travail, même si on est fatigué. Une fois arrivé sur place, il n’y a aucune installation, tout est prêt. Et même si vous partez à l’improviste, vous trouverez sans doute une épicerie sur la route. Après tout, la vanlife c’est faire de sa voiture sa maison. Même pour une fin de semaine. 

Boondocking Quebec

Vous pouvez partir en escapade aussi bien en van qu’en VUS. Pour voir la différence entre un kit campeur pour minivan ou un kit de camping pour VUS, vous pouvez lire cet article. Nous commercialisons d’ailleurs un kit pour VUS depuis 2022. Bien sûr, l’espace en VUS est plus restreint et le kit VUS n’offre pas les mêmes avantages que le kit minivan, mais pour quelques jours sur la route, il a toutes les qualités de son grand frère : solide, léger, résistant à l’eau, pratique avec ses espaces de rangement, etc. Et puis vous pouvez l’équiper du même matelas haute densité qui vous permettra de passer d’excellentes nuits. 

Si vous aimez partir camper quelques jours, la vanlife offre indéniablement l’avantage du confort et de la simplicité. S’il pleut, vous dormez dans une voiture et vous évitez le montage et le démontage de la tente trempée jusqu’aux os. S’il fait trop froid ou trop chaud, nous avons des rideaux Heatshield qui font une grande différence de température entre l’extérieur et l’intérieur du véhicule. La cuisine, les ustensiles ou les vêtements sont accessibles en un instant. Et aucun lit de camp n’offre le confort de notre matelas.  

Marc, notre premier client, laisse son kit toute l’année dans sa van. Quand il est invité à souper chez des amis, s’il se sent trop fatigué pour prendre la route, il dort dans sa van. Pour lui, chaque occasion de dormir dans sa van est une occasion à saisir. Même si c’est pour une toute, toute petite escapade. 

Le road trip

Ici, on parle d’un long voyage qui peut faire plusieurs milliers de kilomètres et durer parfois jusqu’à plusieurs mois pour des passionnés comme nous. Mais si vous n’êtes pas encore à la retraite, en raison de vos jours de congé disponibles, votre road trip durera probablement entre deux et quatre semaines, parfois un peu plus. C’est malgré tout assez long. Dans tous les cas, un road trip est une aventure plus intense qu’une escapade. Avant de créer Roadloft, nous avons vécu huit mois sur douze sur la route pendant trois années d’affilée. Ce qui nous en a appris beaucoup, à la fois sur l’importance de planifier les longs road trips mais aussi à profiter des escapades improvisées.

Vanlife en Utah

Un road trip ça se planifie. Avec qui comptez-vous partir ? Où, quand et combien de temps ? Par quel itinéraire ? 

On pense souvent que la vanlife c’est voyager seul ou à deux, mais si vous ajoutez une tente sur le toit de votre van, vous pouvez partir en couple avec deux enfants. Partant du principe que la majorité des Roadlofters voyagent malgré tout à deux comme nous l’avons fait pendant sept ans, nous vous conseillons vraiment de partir pendant la saison intermédiaire (entre la haute et la basse saison). Vous aurez moins de monde qu’en haute saison. Et nous vous conseillons également de bien préparer votre itinéraire. 

Is vanlife for you?

Ensuite, il faut songer à votre autonomie (lire l’article à ce sujet ici). Station d’alimentation, panneau solaire, réfrigérateur/congélateur, réservoirs d’eau, réchaud, casseroles, etc. Si vivre, dormir et manger dans votre van et cuisiner sous le hayon arrière ne vous pose pas de problème, c’est un bon début. 

Enfin, il faut prendre en compte son hygiène : faire la lessive, trouver une douche ou des toilettes. Vous serez peut-être étonné, mais il n’y a rien de plus simple sur la route. Pour la lessive, il suffit de chercher sur Google Maps « Laundromat » ou « Buanderie ». Pour la douche « Recreation center », « Community center », « Travel center », « Public pool », « Campground » ou « Gym » (on vous explique tout en détail ici). Il y en a partout. Sinon l’application iOverlander a une section douche dans les recherches. Et enfin, dans les Parcs nationaux, on peut toujours demander au ranger. Et pour les toilettes c’est pareil : restaurants, stations-service, information centers, aires de repos (rest area), Parcs nationaux.  

Si vous aimez la vie en nature, que vous n’avez pas envie de monter et démonter une tente, que vous aimez le confort, on dirait bien que la vanlife n’attend plus que vous. 

Récapitulons

Vous avez un VUS, vous aimez ou vous êtes tenté par le camping pour quelques nuits et les escapades en nature ? Alors le kit VUS sera parfait. Vous vous sentirez beaucoup mieux que dans une tente. Plus au sec en cas de pluie. Plus en sécurité et plus au chaud dans votre véhicule.  

Vous aimez ou vous êtes tenté par la vanlife ? Dès que vous aurez une van, il vous suffira de bien planifier votre road trip et vous passerez sans doute les meilleures semaines de votre vie en nature. 

Si vous décidez de vous lancer dans la vanlife, Laurence a une astuce pour vous : avant de partir pour un long road trip, partez en escapade pendant quelques week-ends pour faire le tri entre l’essentiel et le superflu. Entre ce dont vous avez besoin et ce dont vous pouvez vous passer. Entre ce que vous aimez faire et ce que vous aimez moins. Ce sera une façon de découvrir le vanlifer que vous êtes et de devenir, sans forcer, un Roadlofter aguerri.  

Bonne route ! 

COOKIE ACCEPTANCE

We use cookies to improve your experience, to understand how our digital platforms are used, and to personalize advertising and your experience based on your interests. We also use third-party cookies. By clicking on “Accept cookies” you consent to the use of these cookies.